Comment se lancer dans le e-commerce en 2024 [Guide complet]

Comment se lancer dans le e-commerce en 2024 [Guide complet]

Vous envisagez de créer votre propre boutique en ligne ? Peut-être que vous possédez déjà un commerce physique, vendez sur catalogue, ou bien que vous allez créer votre entreprise ? 

L'e-commerce offre clairement de nombreuses opportunités de développement !

Mais, avant de vous lancer les yeux fermés, il est essentiel d'analyser le marché :

  • Quelle place occupe vos concurrents (visibilité en référencement naturel, réseaux sociaux, Ads) ?
  • Comment vous démarquer (image de marque, produits, services, avantages, etc.) ?
  • Quels canaux d'acquisitions allez-vous prioriser (SEO, SEA, Réseaux sociaux, SMO, ...) ?
  • Quelles ressources allez-vous consacrer (budgets, recrutement, formations, ...) ?
  • Quels sont les aspects juridiques de la vente en ligne pour mon activité ?

Enfin, n'oubliez pas de chérir vos premiers clients : leur fidélité sera la clé de votre succès !

 

Comprendre le concept de l'e-commerce

L'e-commerce, aussi appelé commerce électronique, désigne l'ensemble des transactions commerciales réalisées en ligne, c'est-à-dire via internet. Il s'agit de l'achat et de la vente de biens ou de services par le biais d'une plateforme numérique telle qu'un site web ou une application mobile.

Ce concept englobe divers types d'échanges, que ce soit entre entreprises (B2B), entreprises et consommateurs (B2C) ou même entre particuliers (C2C). Il offre une grande variété d'activités allant de la vente de produits physiques à la prestation de services à domicile.

L'e-commerce constitue une révolution dans le monde du commerce, car il permet de mener des affaires sans les limites géographiques ou horaires du commerce traditionnel.

Il faut avouer que c'est quand même très alléchant !

Les différents types d'e-commerce

Dans le domaine de l'e-commerce, il existe plusieurs types de "modèles" de transactions :

  1. B2C (Business-to-Consumer) : Ce modèle implique une transaction entre une entreprise et un consommateur individuel. C'est clairement le plus courant dans l'e-commerce.

  2. B2B (Business-to-Business) : Ici, les transactions sont effectuées entre deux entreprises. Par exemple, une entreprise de fabrication vendant des cartons de pizzas à une autre entreprise : une pizzeria.

  3. C2C (Consumer-to-Consumer) : Ce type d'e-commerce implique la vente de produits ou services entre consommateurs. Les plateformes de vente en ligne comme eBay, Le Bon Coin et bien sûr Vinted représentent ce modèle de transactions.

  4. C2B (Consumer-to-Business) : Dans ce modèle, ce sont les consommateurs qui vendent leurs produits ou services aux entreprises. Un exemple courant est le travail freelance, où un individu offre ses services à une entreprise.

  5. B2B2C (Business-to-Business-to-Consumer) : Il représente beaucoup plus de business que l'on pense car il s'adresse autant aux professionnels qu'aux particuliers. Exemple avec Coca-Cola qui vend ses bouteilles à la palette aux revendeurs. Mais aussi aux particuliers avec des bouteilles personnalisées et exclusives. Il faut donc vendre "l'image de marque".

Chaque modèle a ses propres spécificités et nécessite une approche différente en matière de marketing et de service à la clientèle. Il est crucial de comprendre le type d'e-commerce approprié à votre activité avant de se lancer.

Forte de son expérience +10 ans dans le domaine de l'e-commerce, Lamour du Shop vous accompagne sur vos projets B2C, mais aussi en e-commerce B2B et B2B2C. Création de votre site e-commerce et stratégie e-commerce pour une expérience e-commerce hors du commun et la meilleure rentabilité pour votre entreprise.

 

Les avantages et inconvénients de l'e-commerce

L'e-commerce offre de nombreux avantages tels que :

  • L'accès à un marché mondial sans contrainte géographique (il faudra quand même traduire ses contenus, adapter ses produits en fonction des pays, proposer les moyens de livraisons et de paiements locaux, ...).
  • La possibilité de vendre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 (beaucoup de personnes achètent tard le soir ou la nuit pendant que vos bureaux sont fermés).
  • Des coûts de démarrage généralement plus faibles qu'un commerce physique. Mais attention à cette "légende". Car oui, une boutique e-commerce coûte certainement moins cher qu'un bail commercial, l'aménagement des bureaux, etc.. Mais n'oubliez pas que vous vous attaquez à un marché mondial et donc il faudra investir pour être visible parmi la concurrence).
  • La possibilité d'offrir une expérience d'achat personnalisée grâce à de nombreux outils d'analyse et de personnalisation de l'expérience client.

Cependant, il présente aussi des inconvénients :

  • La concurrence est forte et mondiale.
  • L'importance du service client : il doit être réactif et efficace pour répondre aux attentes des clients.
  • La gestion des stocks et des livraisons peut s'avérer complexe, surtout à grande échelle.
  • La sécurité des transactions et la protection des données clients sont des enjeux majeurs.

 

La formation préalable à l'e-commerce

Connaître les bases du commerce en ligne

Pour maîtriser les bases du commerce en ligne, il est essentiel de comprendre son fonctionnement global. Vous devez savoir comment créer un site web et comment installer une chaîne d'approvisionnement efficace. Il est également crucial de gérer correctement les livraisons et le service client, ainsi que les retours de produits.

L'évolution rapide du marché nécessite une veille constante pour suivre les nouvelles tendances et rester compétitif. Il est recommandé de se former régulièrement pour rester à jour.

Le choix de l'idée e-commerce est également une étape importante. Il est conseillé de surveiller les tendances et de vérifier la viabilité de votre idée avant de vous lancer.

Il est également essentiel d'étudier votre marché et vos concurrents, ainsi que de trouver des fournisseurs et des fabricants fiables.

Acquérir des compétences en marketing digital

Pour acquérir des compétences en marketing digital, il est préférable de suivre une formation dédiée. De nombreuses options sont disponibles, dont des cours en ligne, des certifications ou même des diplômes. Par exemple, des géants du numérique comme Google proposent des formations certifiantes en marketing digital et en e-commerce. Des établissements d'enseignement supérieur offrent également des programmes spécialisés, allant des licences professionnelles aux certificats de compétence.

Certains aspects clés du marketing digital à maîtriser comprennent :

  • La compréhension des moteurs de recherche pour optimiser le référencement de votre boutique en ligne.
  • La gestion des réseaux sociaux pour engager votre audience et promouvoir vos produits.
  • L'utilisation de l'email marketing pour atteindre et fidéliser votre clientèle cible.
  • La publicité en ligne pour attirer de nouveaux clients.

Il faut noter que les compétences en marketing digital sont constamment en évolution, avec de nouvelles méthodes et outils qui apparaissent régulièrement. Il est donc important de se former de façon continue pour rester à jour.

Se former à l'utilisation professionnelle du digital

Pour se former à l'usage professionnel du digital, Lamour du Shop vous propose un programme sur mesure, conçu selon où vous en êtes dans votre projet d'e-commerce et selon votre niveau de compétence.

Ces modules de formation abordent des aspects clés tels que la création et la gestion d'un site e-commerce, la définition d'une stratégie digitale, le marketing et la vente en ligne. 

Des ateliers de formation en individuel planifiées à votre rythme, lesquelles peuvent être financées par vos Droits à la formation. En effet, il faut savoir que notre organisme de formation est certifié "Qualiopi".

Que vous soyez porteur de projet, e-commerçant débutant ou non, Lamour du Shop dispense une formation e-commerce adaptée à vos besoins concrets et à votre secteur d'activité.

 

Étapes pour créer sa boutique en ligne

Définir son projet d'e-commerce

Avant de vous lancer dans l'e-commerce, il est crucial de bien définir votre projet. Cette étape consiste à préciser votre vision, votre mission, votre public cible et le type de produits ou services que vous comptez vendre en ligne. Commencez par une étude de marché pour évaluer la demande, identifier vos concurrents et comprendre les attentes de vos futurs clients.

  • Déterminez votre public cible : Qui sont vos clients potentiels ? Quels sont leurs besoins et leurs préférences ?
  • Choisissez votre secteur d'activité : Dans quel domaine souhaitez-vous opérer ? Quels types de produits ou services allez-vous proposer ?
  • Établissez un business plan : Il vous permettra de définir vos objectifs, d'estimer vos ressources financières nécessaires et de planifier votre stratégie de croissance.
  • Identifiez votre proposition de valeur : Qu'est-ce qui différencie votre offre de celles de vos concurrents ? Comment allez-vous vous démarquer sur le marché ?

Lamour du Shop peut vous accompagner dans cette étape clé via son module de formation "Atelier de Stratégie marketing".

Une fois votre projet clairement défini, vous pourrez passer à la mise en œuvre concrète de votre boutique en ligne.

Choisir le nom et le domaine de sa boutique

Le nom de votre boutique en ligne est le premier élément qui va refléter votre marque et vos produits. Il doit être unique, facile à mémoriser et à prononcer. Pensez à la signification du nom que vous choisissez, à son originalité et à son adéquation avec votre public cible.

De plus, le choix du nom de domaine est tout aussi crucial. Il s'agit de l'URL qui sera utilisée pour accéder à votre site. Il doit généralement correspondre au nom de votre marque ou de votre boutique. Assurez-vous qu'il soit court, simple à écrire et à se rappeler. Il est recommandé d'opter pour une extension de domaine courante comme .com ou .fr pour faciliter la reconnaissance de votre site.

  • Vérifiez la disponibilité de votre nom de domaine avant de vous engager définitivement.
  • Soyez créatif, mais restez simple.
  • N'hésitez pas à utiliser un générateur de noms d'entreprise pour trouver l'inspiration.

Création du site et choix de la plateforme e-commerce

La création du site e-commerce est une étape majeure et déterminante pour votre aventure dans le monde du commerce en ligne. Pour cela, le choix de la plateforme e-commerce est fondamental. Les plateformes comme Shopify, WooCommerce ou PrestaShop proposent différents forfaits et fonctionnalités qui peuvent répondre à vos besoins spécifiques.

  • Shopify est réputé pour sa facilité d'utilisation et son interface intuitive. Elle est connue à l'origine pour être idéale pour les débutants. Mais aujourd'hui, il s'agit de la solution leader sur le marché pour les entreprises de toutes tailles (plusieurs de vos marques préférées sont certainement déjà sur Shopify).
  • WooCommerce est une option populaire pour ceux qui cherchent à personnaliser leur boutique en ligne. En tant que plugin de WordPress, il offre une grande flexibilité et contrôle sur votre site.
  • PrestaShop est une plateforme open-source avancée, appréciée pour ses nombreuses fonctionnalités et son potentiel de personnalisation.

Lors du choix de la plateforme, il est crucial de prendre en compte les coûts d'hébergement, la facilité d'utilisation, la flexibilité de personnalisation, les options de paiement disponibles, le support client et les possibilités de SEO.

Grâce à leur expérience de +10 ans sur les principales solutions e-commerce du marché, nos experts e-commerce peuvent vous accompagner pour choisir celle qui sera la plus adaptée à votre projet (PS : nous avons une très très grosse préférence pour Shopify... 😉)

Par ailleurs, en tant qu'agence Shopify Partners certifiée, Lamour du Shop est l'agence la plus qualifiée pour réaliser ton site Shopify.

 

Gestion de la boutique en ligne

Sélection des produits à vendre en ligne

La sélection des produits à vendre en ligne est une étape cruciale dans la création d'une boutique e-commerce. Identifiez d'abord votre public cible et déterminez quels types de produits répondraient à leurs besoins ou à leurs désirs.

  • Pensez à ce que vos clients potentiels recherchent, à leurs intérêts, à leurs habitudes d'achat, etc.
  • Faites une recherche de marché pour savoir quels produits se vendent bien en ligne.
  • Analysez les tendances actuelles du marché pour identifier les produits qui sont demandés ou qui sont susceptibles de l'être à l'avenir.
  • Tenez compte de la faisabilité de la gestion du stock de ces produits (taille, durée de vie, coûts de stockage, etc.).
  • Évaluez la concurrence pour les produits que vous envisagez de vendre.

Choisir les bons produits peut faire la différence entre le succès et l'échec de votre boutique en ligne. Il est donc essentiel de consacrer du temps et des efforts à cette étape.

Gérer le stock et les commandes

La gestion du stock et des commandes est un aspect crucial de votre boutique en ligne. Pour une gestion efficace, misez sur un logiciel de gestion d’entrepôt avec des fonctionnalités adaptées à l'e-commerce.

Ces outils permettent de contrôler les flux de produits entrants et sortants et d'alerter lorsqu'un produit est à court de stock. Ils permettent aussi de synchroniser le stock de l’entrepôt avec l’offre disponible sur le site.

Par ailleurs, l'adoption d'une méthode de gestion des stocks telle que "Premier entré, premier sorti" (FIFO) ou "Dernier entré, premier sorti" (LIFO) peut être bénéfique. Le choix de la méthode dépend de la nature de vos produits et de vos besoins spécifiques.

Voici quelques points clés à considérer :

  • Organisation du stock : Assurez-vous de disposer d'un système efficace pour organiser votre stock.

  • Gestion des commandes : Il est essentiel de maintenir un suivi précis des commandes pour éviter les erreurs et les retards.

  • Synchronisation des données : Tout changement dans votre stock ou dans vos commandes doit être automatiquement mis à jour sur votre site pour éviter les ventes de produits en rupture de stock.

  • Prévision de la demande : L'utilisation d'outils de prévision peut vous aider à anticiper la demande et à ajuster votre stock en conséquence.

Même si la gestion du stock et des commandes est relativement intuitive sur Shopify, Lamour du Shop inclus cet apprentissage à son module de formation à "l'administration de son site Shopify". 

N'oubliez pas, une bonne gestion des stocks et des commandes est essentielle pour garantir la satisfaction de vos clients et le succès de votre boutique en ligne.

Mettre en place un service client efficace

La mise en place d'un service client efficace est une étape essentielle pour tout e-commerçant souhaitant offrir une expérience client optimale. Pour cela, voici quelques éléments à considérer :

  • Multicanalité : Le client doit pouvoir vous contacter par le canal qui lui convient le mieux (téléphone, email, chat en ligne, réseaux sociaux...).

  • Réactivité : Une réponse rapide à une requête client est primordiale. Les outils de chat en temps réel ou les chatbots peuvent aider à répondre aux demandes rapidement.

  • Proactivité : Anticipez les problèmes avant même qu'ils ne surviennent. Prévoyez une FAQ détaillée, proposez des solutions avant que le client ne rencontre un problème.

  • Formation régulière : Assurez-vous que votre équipe service client est régulièrement formée pour être à jour sur vos produits et être capable de répondre efficacement aux demandes des clients.

N'oubliez pas, un service client de qualité peut faire la différence et vous aider à vous démarquer de la concurrence.

 

Stratégies marketing pour l'e-commerce

Optimiser le référencement de sa boutique en ligne

Pour optimiser le référencement de votre boutique en ligne, plusieurs aspects sont à prendre en compte.

D'abord, le choix des mots clés pertinents pour votre activité est primordial. Ils doivent refléter à la fois le contenu de votre site et les requêtes des internautes.

Ensuite, l'architecture de votre site doit être pensée pour faciliter la navigation des utilisateurs. Une bonne organisation des pages et une navigation fluide favorisent le temps passé sur votre site, un critère apprécié par les moteurs de recherche.

De plus, la qualité de vos contenus est déterminante. Ils doivent apporter une réelle valeur ajoutée à l'utilisateur pour être bien référencés. Ainsi, la rédaction de descriptions produits de qualité et un travail régulier sur le contenu de votre site sont essentiels.

Enfin, l'obtention de liens entrants depuis d'autres sites web (backlinks) est un facteur clé du référencement naturel. Ils attestent de la crédibilité de votre site aux yeux des moteurs de recherche.

Mener une stratégie de référencement efficace demande du temps et des compétences techniques, mais c'est un investissement rentable sur le long terme.

A savoir, Lamour du Shop dispense une formation "SEO Shopify" pour vous aider à comprendre et à appliquer les bases du référencement naturel à votre boutique en ligne.

Mettre en place une stratégie sur les réseaux sociaux

Pour élaborer une stratégie efficace sur les réseaux sociaux, ciblez d'abord les plateformes où se trouvent vos clients potentiels. Instagram, Facebook, LinkedIn, Pinterest, TikTok sont des options pertinentes, mais leur utilisation varie en fonction de votre public cible.

Une fois les plateformes choisies, définissez des objectifs spécifiques qui vont guider votre stratégie. Ces objectifs peuvent être de générer du trafic vers votre site, stimuler les ventes, fidéliser vos clients ou gérer votre image de marque.

Ensuite, pensez à adapter vos contenus à chaque réseau social. Par exemple, Instagram favorise le contenu visuel tandis que LinkedIn est plus adapté pour le contenu professionnel et informatif.

Enfin, n'oubliez pas d'interagir avec vos abonnés pour construire une communauté engagée autour de votre marque. Surveillez également vos indicateurs de performance pour évaluer l'efficacité de votre stratégie et l'ajuster si nécessaire.

NB : Lamour du Shop propose dans son offre de formation e-commerce un atelier Stratégie Social Media.

Faire de la publicité pour sa boutique en ligne

Pour promouvoir votre boutique en ligne, plusieurs stratégies peuvent être envisagées. L'emailing est une solution efficace pour fidéliser vos clients. Pensez à leur envoyer régulièrement des newsletters avec des offres personnalisées.

Ensuite, la publicité payante sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux peut vous permettre de gagner en visibilité rapidement. De même, le retargeting est une technique qui consiste à cibler les internautes ayant déjà visité votre site, pour les inciter à revenir.

Collaborer avec des influenceurs peut aussi être une excellente manière de toucher une nouvelle audience. Assurez-vous cependant que leur audience correspond à votre cible.

Enfin, n'oubliez pas le parrainage. Proposez à vos clients de parrainer leurs amis en échange d'une récompense. C'est une technique simple et efficace pour acquérir de nouveaux clients.

 

Réglementations et aspects juridiques de l'e-commerce

Les obligations légales d'un e-commerçant

En tant qu'e-commerçant, vous êtes soumis à certaines obligations légales. La première est de déclarer votre activité en réservant un nom de domaine pour votre site. Ensuite, le respect de la réglementation en matière de données personnelles est primordial. Vous devez notamment effectuer une déclaration auprès de la CNIL. Votre site e-commerce doit aussi présenter de façon claire et lisible les Conditions Générales de Vente (CGV) qui définissent vos obligations ainsi que celles de vos clients. Enfin, il est indispensable de fournir des mentions légales sur votre site, incluant vos coordonnées, votre numéro d'immatriculation, l'adresse du siège social et le nom de votre hébergeur.

La protection des données personnelles des clients

La protection des données personnelles des clients est un pilier central de toute activité e-commerce. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est une réglementation européenne qui a pour but d'assurer la sécurité et la confidentialité des données personnelles des utilisateurs.

Pour respecter ce règlement, plusieurs mesures doivent être mises en place :

  • Informer les utilisateurs sur l'usage de leurs données et obtenir leur consentement explicite
  • Assurer la sécurisation des transactions et des données personnelles
  • Mettre en œuvre des procédures de gestion des violations de données
  • Nommer un délégué à la protection des données si nécessaire

Il est crucial de respecter ces obligations légales, sous peine de sanctions sévères. Le non-respect du RGPD peut en effet entraîner des amendes importantes.

Il est également important de noter que ces règles s'appliquent à toutes les entreprises qui traitent des données de résidents de l'UE, que ces entreprises soient elles-mêmes basées dans l'UE ou non.

 

Ressources financières pour l'e-commerce

Estimer le budget pour ouvrir sa boutique en ligne

L'estimation du budget pour lancer une boutique en ligne est une étape cruciale, nécessitant une évaluation précise des coûts associés à différents facteurs.

  • Coûts de conception du site : ils peuvent varier de quelques centaines à plusieurs milliers d'euros en fonction de la complexité et des fonctionnalités de votre site.

  • Coûts d'hébergement : à prévoir en fonction de la plateforme choisie pour votre boutique en ligne.

  • Budget marketing : une part importante du budget doit être allouée à la promotion de votre boutique, notamment via le référencement et les publicités payantes.

  • Gestion des stocks et logistique : ces coûts dépendront du type de produits que vous vendez et de vos méthodes de stockage et d'expédition.

  • Service client : la mise en place d'un service client de qualité peut nécessiter un investissement en termes de personnel et d'outils.

Il est conseillé de prévoir une marge pour couvrir les imprévus et les éventuelles évolutions de votre boutique.

Financement et aides pour les e-commerçants

Lancer une boutique en ligne nécessite un investissement initial. Heureusement, plusieurs options de financement existent pour les e-commerçants.

  • Aides publiques : Des organismes comme Pôle Emploi et l'URSSAF proposent des aides à la création d'entreprise. Par exemple, l'ACRE offre une exonération de charges sociales la première année et l'ARCE permet de recevoir une partie des allocations chômage sous forme de capital.

  • Financement participatif : Le crowdfunding est un moyen efficace de lever des fonds pour une boutique en ligne. Il offre plus de liberté financière et permet de tester l'intérêt du public pour le projet.

  • Crédit bancaire : C'est une option traditionnelle pour obtenir un financement. Cependant, il est important d'avoir un business plan solide et convaincant pour persuader les banques.

  • Aides à la numérisation : Des aides spécifiques existent pour les entreprises souhaitant se digitaliser. Par exemple, l'initiative France Num propose des aides pour les TPE/PME.

Il est recommandé d'explorer chaque option et de choisir celle qui convient le mieux à votre situation et à vos besoins.

 

Les challenges de l'e-commerce

Gérer la concurrence dans l'e-commerce

Dans l'univers du e-commerce, la concurrence est omniprésente et dynamique. Pour rester compétitif, il est nécessaire de mettre en place une veille concurrentielle efficace, afin d'identifier les stratégies des concurrents, leurs forces et faiblesses, ainsi que les tendances du marché.

Les outils d'analyse concurrentielle, comme Google Shopping ou Amazon, peuvent aider à détecter rapidement les principaux concurrents et leurs stratégies.

Une autre approche consiste à se démarquer en offrant une expérience utilisateur unique ou en jouant sur la différenciation des produits. Cela peut être réalisé grâce à une compréhension approfondie de votre cible et de ses attentes, obtenue grâce à des [études de marché] et des [analyses de données client].

Par ailleurs, l'élaboration d'une stratégie tarifaire compétitive est également un levier pour gérer la concurrence. Cela ne signifie pas nécessairement de baisser les prix, mais plutôt d'adopter une politique de prix en adéquation avec la valeur perçue de vos produits.

Enfin, le développement d'une marque forte et la mise en place de programmes de fidélisation peuvent également contribuer à créer une relation durable avec les clients et à se différencier des concurrents.

Assurer la sécurité des transactions

La sécurité des transactions est un aspect crucial de toute activité e-commerce. Pour garantir cette sécurité, plusieurs mesures peuvent être mises en place.

Utilisation d'un certificat SSL : Un certificat SSL (Secure Sockets Layer) est une technologie qui crypte les informations sensibles lors de leur transmission entre le navigateur du client et le serveur du site. Cela garantit que les données, telles que les informations de paiement, ne peuvent pas être interceptées par des tiers malveillants.

Mises à jour régulières : Il est essentiel de maintenir votre plateforme e-commerce, vos plugins et vos systèmes de paiement à jour avec les derniers correctifs de sécurité. Cela permet d'éviter les vulnérabilités qui pourraient être exploitées par les cybercriminels.

Sauvegardes fréquentes : Les sauvegardes régulières de vos données vous permettront de restaurer rapidement votre site en cas d'attaque. C'est une mesure préventive essentielle pour minimiser les pertes de données.

Choix d'une plateforme d'e-commerce sécurisée : Certaines plateformes d'e-commerce offrent des fonctionnalités de sécurité intégrées, ce qui peut vous aider à protéger votre site et les données de vos clients.

Utilisation de solutions de paiement sécurisées : Des solutions de paiement en ligne sécurisées, comme PayPal ou Stripe, peuvent offrir une sécurité supplémentaire pour les transactions.

 

Une équipe experts e-commerce pour vous guider et bien démarrer dans l'e-commerce. 

Lancer une boutique en ligne peut sembler complexe, mais être accompagné par une agence e-commerce facilite grandement le processus. Nos chefs de projets, développeurs, designers, marketeurs, sont là pour vous aider dans vos décisions et pour vous permettre de développer avec succès votre entreprise. 

Vous êtes accompagné.e à chaque étape par un chef de projet web dédié à votre site et pourrez, à tout moment, faire appel à notre formateur pour monter en compétence sur les sujets qui vous intéressent.

Grâce à leur expérience et leur savoir-faire, ils sont en mesure de vous fournir des conseils stratégiques et concrets pour vous aider à bien démarrer dans l'e-commerce. Vous pourrez ainsi éviter les erreurs courantes et gagner du temps précieux.

 

FAQ 

Comment débuter dans le e-commerce ?

Faire une formation marketing digital parce qu'il est indispensable de savoir vendre en ligne. Avoir une boutique e-commerce c'est bien, mais encore faut-il réussir à attirer des visiteurs et générer des ventes.

Comment créer une boutique en ligne ?

Pour créer une boutique en ligne, commencez par choisir une plateforme adaptée comme Shopify ou WooCommerce. Concevez un design attractif et ergonomique. Intégrez un système de paiement sécurisé et un parcours d'achat efficace. Ajoutez des produits avec des descriptions détaillées et des images de qualité. Testez et lancez votre boutique, puis promouvez-la activement. C'est aujourd'hui un vrai métier d'expert tant la concurrence est ardue !

Quel budget pour ouvrir une boutique en ligne ?

Le coût de création d'une boutique en ligne peut varier considérablement en fonction de divers facteurs tels que la plateforme choisie, la complexité du design, les fonctionnalités supplémentaires (comme les systèmes de paiement ou de livraison), les frais d'hébergement, etc. En général, le budget peut aller de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Confiez votre création de boutique en ligne aux experts de Lamour du Shop, à partir de 5880€ (gestion de projet, création et configuration complète de votre boutique Shopify). Nous consulter pour préciser votre projet et ajuster le prix.

Comme pour une boutique physique, la réussite dépendra de l'investissement en temps et en argent qui y est consacré. Penser son e-shop à moindre coût est une mauvaise idée. Tabler plutôt sur un Retour sur Investissement...

Quels sont les produits qui se vendent le mieux sur internet ?

Les produits qui se vendent le mieux en ligne varient en fonction des tendances du marché et des intérêts des consommateurs. Cependant, certains produits populaires incluent les vêtements et accessoires de mode, les produits électroniques, les produits de santé et de bien-être, les articles de maison et de décoration, ainsi que les produits de beauté et de soins personnels.

À noter qu'en 2023, la vente de services a progressé de 20% par rapport à l'année précédente. Plus que la vente de produits, en baisse de 1,8%. (source FEVAD : Bilan 2023 du e-commerce en France)

Quel est le salaire d'un responsable e-commerce ?

Le salaire d'un professionnel travaillant dans le domaine de l'e-commerce peut varier considérablement en fonction de facteurs tels que l'expérience, le niveau de responsabilité, le secteur d'activité, la localisation géographique et la taille de l'entreprise. En général, les salaires peuvent aller de 30 000 euros à 70 000 euros brut par an, voire plus pour les postes de direction ou les experts hautement spécialisés.

Pour ceux qui se lance, comme toute autre entreprise, il faudra du temps pour se dégager un premier salaire.

Retour au blog
  • Comment se lancer dans le e-commerce en 2024 [Guide complet]
  • Combien coûte réellement une boutique Shopify et quel forfait choisir ?
  • Loi Hamon E-commerce : guide pour se mettre aux normes
1 de 3